Retour sur une voiture qui a marquée les années 90, la Bugatti EB110

Posted on 09. Juin, 2010 by in Bugatti, Description voiture, Histoire, Voiture sportive

Au début des années 90, des italiens passionnés font renaitre la mythique marque Bugatti, éteint depuis 50 ans. Fondé en 1909 par Ettore Bugatti, les voitures Bugatti sont remarquées grâce à leur avance technologique sur les autres constructeurs automobiles. Retour sur l’une d’elle, la voiture EB110.

Bugatti EB110SS

Bugatti EB110SS

Motorisé par un V12 de 3,5 litres de cylindrée et équipé de 4 turbo IHI, ce moteur produit une puissance de 560 ch à 8000 tr/min et même 610 ch dans la version SuperSport. Le rendement au litre est respectivement de 160 ch et 174 ch.  Cette orfèvrerie mécanique est composé de 60 soupapes et est optimisé pour prendre un régime maxi de 8500 tr/min. Ceci grâce aux côtes d’alésage des pistons et de course du vilebrequin qui sont de 81 mm par 56,6 mm. Bien entendu, le système de lubrification par carter à sec est de la partie, d’ailleurs pour l’anecdote, c’est ELF qui a développé une huile spécial pour cette motorisation.La boîte de vitesse est composé de 6 rapports et est intégré directement dans le carter moteur. Enfin toute cette cavalerie est transmis aux 4 roues de manière permanentes, assuré ainsi une motricité optimale.

Le châssis en fibre de carbone est réalisé chez EADS (anciennement Aérospatiale) et procure une rigidité exceptionnelle. Les trains roulants sont étudier par Messier-Bugatti spécialiste des trains d’atterrissage d’avions. Ils sont de type triangles superposés comme la majorité des sportives. Les pneus ont été conçu par Michelin spécifiquement pour cette voiture, car il fallait résister aux énormes contraintes. Les freins sont fournis par le spécialiste italien Brembo. Ils sont en fonte pincés par des étriers 6 pistons. Le poids est tout de même de 1800 kg en version GT et de 1620 en version SuperSport.

Enfin les performances sont à coupé de souffle avec un 0 à 100 km/h réalisé en 3,5 secondes et une vitesse de pointe de 342 et 350 km/h respectivement pour la version GT et la version SuperSport. Sachez que la version SuperSport a été commercialisé en 35 exemplaires dont un acheté par un certain Michael Schumacher. Le prix de vente, à l’époque, était de 2 965 000 F pour la version GT.

PS : le lien de l’exemplaire de Michael Schumacher : http://www.jameslist.com/advert/119892/for-sale-bugatti-eb-110

Tags: , , , , ,

One Comment

Franklyn Whittler

28. Juin, 2010

This is just the sort of info I was looking for! Thanks 🙂

Leave a reply

UA-15078247-1