Actualité du secteur de l’automobile : Bugatti Veyron Vincero Linea d’Oro – participation de volkswagen dans le studio Italdesign Giugiaro – libération américain suite aux problèmes de Toyota

Posted on 11. Août, 2010 by in Actualité, Bugatti, Economie, Groupe Volkswagen, Lamborghini, Toyota

Petites nouvelles du secteur de l’automobile. Même si beaucoup de personnes sont en vacances, les actualités sur le secteur automobile continuent à exister. Commençons par la Bugatti Veyron. Mansory Linea Vincero d’Oro a misé sur le style d’une voiture hors norme et a donné on nom à sa création : la Bugatti Veyron Vincero Linea d’Oro. Sa spécificité : l’or est le principal utilisé sur ce modèle. Il est présent sur la calandre, les jantes (aucunes informations ont été communiquées sur les écrous antivol), les rétroviseurs et à l’intérieur de la voiture. Sur les panneaux de la carrosserie, une trame spéciale associant le fil de cuivre et le carbone a été utilisée. Enfin, quelques petites modifications ont été apportées sur la voiture : raccourcissement du capot, élargissement des entrées d’air latérales, création de nouveaux diffuseurs et ajout d’une rampe de feux diurnes à diodes à l’avant.

Bugatti Veyron Vincero Linea d'Oro

Bugatti Veyron Vincero Linea d'Oro

Puisque nous parlons de Volkswagen, continuons sur notre lancer. Hier, le groupe Volkswagen est devenu actionnaire majoritaire du studio Italdesign Giugiaro, en détenant plus de 90% des parts sociales, 90,1%, si nous voulons être précis. Cette transaction s’est réalisée via la marque Lamborghini. Quand s’arrêtera la marque allemande ?

La quaranta d'Italdesign Giugiaro

La quaranta d'Italdesign Giugiaro

Enfin, dernière nouvelle. L’histoire des pédales de freins du constructeur automobile Toyota n’a pas fini de faire couler de l’encre. En effet, une personne américaine a été libérée après trente mois de prison pour un meurtre qu’il n’avait indirectement pas commis. Indirectement parce qu’il était le conducteur d’une Toyota Carmy, acquise en 1996. Dès le début de son procès, le conducteur avait proclamé que les freins de sa voiture n’avaient pas répondu et qu’au contraire la voiture avait accéléré vers l’autre véhicule. Trois personnes sont décédées dans cet accident. La responsabilité de Toyota a été prise en compte et la personne a pu être libérée. Cet événement est susceptible de se reproduire et Toyota n’a pas fini avec cette histoire de pédale. Le constructeur automobile serait coupable de 80 décès aux Etats Unis. Serait ce l’histoire de la fin du numéro un ?

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

One Comment

Maison Bio

25. Août, 2010

Salut. Merci infiniment pour ce blog très intérresant !!

Leave a reply

UA-15078247-1