Description du nouveau cross-rover Koleos du constructeur automobile Renault

Posted on 08. Sep, 2011 by in Actualité, Constructeur automobile français, Description voiture, Nouvelle voiture, Renault

Renault relance, lors du salon automobile de Francfort, son cross-rover Koleos, modèle d’ores et déjà lancé en 2008. Cette nouvelle version a une face avant plus expressive et élégante, d’après le communiqué de presse du constructeur. Son intérêt ? Apporter un caractère et de la robustesse à la voiture. Les phares ont été redessinés et affinés, renforçant ainsi le dynamisme du Koleos. Les jantes sont également plus modernes et « sportives ». Le toit panoramique de 0,75 m2 augmente la luminosité. Il mesure 4,52 m de long et 1,85 m de large.

Koleos, cross rover Renault

Koleos, cross rover Renault

Les finitions à l’intérieur ont été soignées. Le Koleos est équipé de plusieurs technologies, telles que l’aide au parking, la carte d’accès et démarrage main-libre, l’aide au démarrage en côte ou la navigation Carminat TomTom Live. La sécurité a également été prise en compte avec un système de freinage (disques de frein d’un diamètre de 320 mm à l’avant et 292 mm à l’arrière) permettant d’arrêter le Koleos en 41 m lors de freinages effectués à 100 km/h. De plus, le Koleos est équipé d’un répartiteur électronique de freinage, d’un dispositif d’aide au freinage d’urgence, d’un correcteur de trajectoire électronique et d’un module de contrôle du sous virage. Le Koleos est doté de projecteurs bi-xénon avec lampes directionnelles et des lampes additionnelles. Il est également équipé d’équipements : 6 airbags, ceintures avec limiteur d’effort aux places avant et latérales arrière, crochets isofix, …

Koleos, derrière cross-rover Renault

Koleos, derrière cross-rover Renault

Niveau motorisation, la voiture est équipée de deux moteurs : essence 2.5 (TR25) et 2.0 dCi (M9R). La tenue de route du Koleos a été améliorée par le développement de la base roulant avec un train de type Pseudo Mac Pherson à l’avant et un train arrière indépendant multi-bras. Pour diminuer le roulis, le maintien de caisse en virage a été retravaillé. Le sous-bassement est adapté pour le tout-terrain, avec une garde au sol de 206 mm. Les émissions de CO2 sont de 148 g et une consommation de 5,7 l/100 km.

Tags: , , , , , , , , , ,

One Comment

Abcmoteur

09. Sep, 2011

Le restylage lui fait du bien, mais n’est-ce pas déjà trop tard ?

Leave a reply

UA-15078247-1