Découverte de la Pagani Huayra, nouvelle voiture du contrusteur de Modène

Posted on 26. Fév, 2012 by in Description voiture, Mercedes, Nouvelle voiture, Voiture sportive

Pour remplacer la sublime Zonda, Horacio Pagani et son équipe ont conçu un véritablement bijou technologique. Coque en carbone avec incrustation de fils en titane, aérodynamique active et adaptative, boîte de vitesse 7 rapports Xtrac à commande au volant, V12 bi-turbo Mercedes AMG sur mesure, lauch-control, anti-patinage, ABS, ESP, etc… Cet avion de chasse revendique 730ch, pour un poids de 1350 kg, 3,3 s au 0 à 100 km/h et surtout 370 km/h en vitesse de pointe.

Pagani Huayra

Pour le châssis, Pagani est parti d’une feuille blanche et a crée une véritable cellule de survie en fibre de carbone et de titane. En effet ce nouveau matériau composite permet de perdre du poids tout en étant aussi rigide et solide qu’un châssis en carbone.  Des portes papillons, comme sur la Mercedes SLS, sont présente pour accéder à bord de ce missile sol-sol. Le poids est de 1400 kg en ordre de marche. Au chapitre de l’aérodynamique, des volets actifs sont présents sur le capot avant au niveau des extracteurs d’air et sur la poupe. Ceci sont pilotés par électronique et permettent de modifier l’appui aérodynamique en fonction de la vitesse, de l’angle de braquage, de la position de la pédale d’accélérateur, et de d’autres paramètres.

Pour les trains roulants, le constructeur de Modène, s’appuie sur des solutions éprouvés avec des triangles superposés reliés à des basculeurs actionnant des amortisseurs Ohlins pilotés. Cette solution apporte un confort sans égale. Les amortisseurs réagissent en fonction du mode de pilotage choisi depuis le tableau de bord. Le freinage est assuré par Brembo, utilise des disques en carbones-céramique et sont pincés par des étriers 6 pistons.

Pour le moteur, Pagani fait toujours confiance à Mercedes AMG qui produit spécifiquement un nouveau V12 bi-turbo. Ce nouveau V12 remplace l’ancien 7,3l atmosphérique. Ce V12 à 60° d’un cylindrée de 5980 cc reçoit un carter à sec, des bielles et des soupapes en titane, des pistons forgés, et surtout 2 turbo-compresseurs dont l’air passent par des échangeurs air-eau. La puissance est de 730ch pour un couple de 101,9 mkg. Les échappement sont de véritable œuvre d’art, ils sont réalisés en inconel 625 recouvert de céramique et permettant un gain de poids énorme. Les 4 sortis d’échappement disposées en carré cher à Pagani, sont pour leurs part en titane. La boîte de vitesse  est fourni par X-trac. Celle-ci est équiper de 7 rapports dont les commandes sont au volant et n’est pas à double embrayage comme le montre la tendance actuelle. Car le poids aurait subit une inflation de près de 70 kg sur la balance.

Pagani Huayra

Enfin l’arsenal électronique est omniprésent comme toute supercar moderne. Elle est équipé d’un anti-patinage, d’un ABS, d’un ESP, du lauch control pour les départs « boulés de canon », et surtout des plusieurs modes de conduite qui agit sur toutes les paramètres de la voitures. Ces modes modifient la réponse de l’accélérateur, les suspensions, le déclenchement de l’ESP et de l’anti-patinage et des volets aérodynamiques.

Enfin le plus douloureux est le prix de départ sans options qui débutent à partir de 1.3 millions d’euros. Bien sûr tous vos désirs les plus fous sont possible, comme l’option carbone vernis facturée 100 000 €.

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1