Sébastien Loeb a gagné le défi XL contre Travis Pastrana

Posted on 03. Juil, 2012 by in Citroën, Constructeur automobile français, Course automobile, PSA, Voiture sportive

Le défi XL est un défi qui a été lancé par Red Bull. Le principe est d’engager Sébastien Loeb et Citroën Racing aux X Games Los Angeles 2012 pour se confronter à Travis Pastrana, également sponsorisé par Red Bull. « J’aime la compétition et je suis toujours curieux de découvrir de nouvelles disciplines, déclarait Sébastien Loeb. Une semaine après l’arrivée du Rallye de Nouvelle-Zélande, je serai donc à Los Angeles pour relever le défi qui m’a été lancé par Travis ! Le rallycross tel que nous le connaissons en Europe est très spectaculaire et sa déclinaison américaine semble encore plus extrême. La perspective de piloter une Citroën DS3 de 545 ch portière contre portière avec des adversaires du calibre de Marcus Grönholm ne peut que me motiver ! ».

Une DS3 spécialisée, DS3 XL, a été développé. « Vue de loin, la DS3 de rallycross ressemble à la WRC. Si la conception du châssis et des trains roulants sont assez similaires, la mécanique est fondamentalement différente. Le moteur deux litres turbo de la DS3 XL développe 545 ch et 800 N.m de couple. L’accélération est digne d’une F1, avec le 0 à 100 km/h abattu en 2’’4 ! ». La répartition des masses a été retravaillée en l’absence de copilote et de roues de secours.

Le 1er Juillet, Citroën Racing et  Sébastien Loeb étaient prêts pour ce défi. Travis Pastrana a été expédié dans le mur dès le premier virage pendant que Sébastien Loeb remportait sa série. Au fur et à mesure, le pilote français réalisait le meilleur chrono, trois secondes devant Tanner Foust, champion en titre de Glabal Rallycross Championship. Il a donc remporté la course, et également le défi. « Le week-end se termine bien et je suis évidemment heureux de cette médaille d’or, mais j’avoue que j’ai du mal à me réjouir de cette victoire en sachant que mon ‘meilleur ennemi’ Marcus Grönholm est à l’hôpital après sa sortie de piste », déclarait Sébastien. « Nous nous réjouissions tous les deux à l’idée de cet affrontement et c’est dommage qu’il n’ait pas eu lieu. Pour ma première course de rallycross, j’ai rapidement réalisé que le départ était primordial. Comme j’étais un peu plus rapide que les autres en essais libres, je savais qu’un bon envol m’assurait quasiment la victoire. Je venais ici avec l’espoir de gagner et c’est bien d’y être arrivé ! »

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1