Description du moteur de l’année 2012, celui de la Ferrari 458 Italia

Posted on 03. Nov, 2012 by in Description voiture, Ferrari, Groupe Fiat, Salon automobile Paris 2012, Technologie, Voiture sportive

Pour la deuxième année consécutive, le moteur de la 458 Italia a été récompensé comme moteur de l’année. Ces performances récompensent le travail de l’équipe des motoristes du cheval cabré dirigé par le Français Jean Jacques His.

458 Italia Moteur Ferrari

Moteur Ferrari 458 Italia

Ce 8 cylindres en V à 90° de 4499 cm3 de cylindrée développe 570ch, à un régime himalayen, de 9000 tr/min. Grâce à ce niveau de puissance, la puissance au litre est de 127ch, ce qui constitue le record pour un moteur atmosphérique de série. Malgré à une puissance au perché, l’agrément de conduite n’a pas été sacrifié, avec un couple de 54 mkg à 6000 tr/min et 80% du couple est disponible à partir de 3250 tr/min. Pour arriver à un tel niveau de performances, ce moteur est conçu selon des principes issus de la compétition. L’alésage est de 94 mm et la course de 81 mm, ces côtes permettent de loger des soupapes de grand diamètre, favorisant le remplissage. Grâce à l’injection directe à 200 bars, la combustion est plus homogène et mieux répartie dans la chambre de combustion. Du coup le taux de compression a pu être porté à 12,5 permettant encore d’extraire de la puissance.

458 Italia Moteur Ferrari

Moteur Ferrari 458 Italia

Un gros travail a aussi été effectué sur la distribution, avec les 4 arbres à came en tête entrainés par une chaîne dont le rattrapage du jeu se fait de manière hydraulique. Les 32 soupapes du V8 sont actionnés par des linguets qui eux-mêmes sont commandés par les arbres à cames. De plus, le calage des arbres à came d’admission est variable ainsi que la levée des soupapes. Pour les tubulures d’admission, celle-ci sont rectilignes pour éviter les pertes. Enfin le collecteur d’admission est équipé de 2 papillons, un pour chaque rangée de cylindre. De plus, 3 autres papillons commandés par l’électronique et permettent de faire communiquer les 2 bancs de cylindres à certains régimes. Cette fonction permet d’améliorer le remplissage en utilisant les ondes de résonance pour accélérer le flux gazeuse. Cette technique s’appelle la suralimentation acoustique.

458 Italia Moteur Ferrari

Moteur Ferrari 458 Italia

Les collecteurs d’échappement sont en inox et relie les cylindres dans l’ordre suivant. Les 2 à l’extrémité et les 2 intérieur se rejoignent dans une tubulure distingue et enfin ces 2 tubulures ne font plus qu’un avant le catalyseur. Cette configuration 4 en 2 en 1 ou encore appelé 3 Y est aussi valable pour l’autre banc de cylindre. Cette configuration d’échappement limite les contre-pressions dans les tubulures permettant ainsi une meilleure évacuation des gaz d’échappement. Une sonde lambda mesure la richesse du mélange air-essence avant les catalyseurs.

458 Italia Moteur Ferrari

Moteur Ferrari 458 Italia

Pour le calage de l’allumage, ce V8 est calé à 180° ce qui donne un vilebrequin plat. Tout l’équipage mobile fait l’objet d’un travail très soigné, avec des pistons en aluminium forgés, des bielles en acier hautes résistances, et enfin un équilibrage très minutieux du vilebrequin. Pour le circuit de lubrification, c’est un carter à sec qui est installé et qui permet de descendre le moteur dans le châssis de la voiture. La pompe à huile est directement entraînée par le vilebrequin de même que la pompe à eau comme le montre les photos. Les accessoires externe entraînés par le vilebrequin sont le compresseur de climatisation en bas, la pompe hydraulique juste au-dessus et enfin l’alternateur au centre du V.

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1