Interview de Fabrice Huchet, dirigeant de pole-position.fr

Posted on 26. Nov, 2012 by in Audi, Dossier, Ferrari, Groupe Fiat, Groupe Volkswagen, Lamborghini, Maserati, Porsche, Vie du blog, Voiture sportive

Lors de notre essai de F430 et de 458 Italia, l’équipe d’actualite-voitures.fr a profité de cette occasion pour interviewer Fabrice Huchet, dirigeant de pole-position.fr.

 

F430 Ferrari

Ferrari F430

Pouvez-vous nous décrire l’histoire de pole-position.fr ?

L’école a été créée en 1995. C’était la première école en France à proposer des GT de série sur un circuit. On peut donc dire qu’on était pionnier ! Les autres écoles étaient des écoles de pilotage avec monoplace, afin de s’entrainer pour les compétitions. Cette technique était utilisée pour rentabiliser les voitures de course et les écuries. Les GT, alors proposées par pole-position.fr, n’étaient pas issues de la compétition, mais c’était un pari. L’option était sur les 911 3.2 l Carrera et les Cup. D’ailleurs, l’école est celle possédant le plus de Porsche (en moyenne, les autres écoles en possèdent 2 ou 3). L’école a également été pionnière avec l’intégration des Ferrari en 2002. Le business s’est développé ! On vient de fêter nos 16 ans.

 

Comment vous différenciez vous ?

L’école possède le plus grand parc de véhicule en France. Mais les trois points nous différenciant des concurrents sont : le nombre de dates proposées (+ 100 dates/an), la qualité des moniteurs et la qualité/entretien de la voiture.

La qualité des moniteurs est obtenue par l’intermédiaire de l’obtention d’un diplôme. De plus, ce sont des personnes professionnelles. Par exemple, JM. Bachelier a obtenu le trophée de Ferrari Challenges ou M. Leclère est un ancien pilote de F1, etc … Nous sommes d’ailleurs les seuls à proposer un cours de pilotage avec un ancien pilote de F1 au sein d’une école. Ensuite, ce personnel est fidèle (4 ans d’ancienneté minimum).  Concernant les embauches, c’est au maximum un par an afin de l’assimiler à l’environnement et aux méthodes utilisées. 3 à 4 moniteurs tentent leurs chances pour être embauchées ici. On ne les retient pas forcément !

Concernant la qualité de la voiture, c’est une priorité. On n’hésite pas à changer les roues et les suspensions en fonction des conditions climatiques. En effet, quand il pleut, les pneus sont des racing pluie afin que la voiture obtienne plus de grip.

 

F430 Ferrari

Ferrari F430


Quelle est la typologie des clients ?

Au lancement de l’école, la clientèle avait pour projet d’apprendre à piloter une voiture sportive. Maintenant, on est plus dans le cadre de la découverte. On peut dire que 95% de la clientèle vient pour de la découverte et 5% pour de l’école pure (apprendre à piloter). Le nombre de clients est compris entre 300 et 350 par jour.

De plus, au début, les clients venaient de toute la France. Avec le développement des circuits en France, cet impact est moindre. Typologiquement, les personnes effectuant un stage sont des hommes ayant reçu ce stage en cadeau de la part de sa femme ou d’autres personnes. L’école a essayé d’attirer les femmes (journées pour les femmes, achat de voitures plaisant aux femmes, embauches de monitrices, …), mais rien n’a fonctionné. Le cadeau représente 80% des clients. Le reste est le stage haut de gamme, stage dont l’objectif est de progresser et d’apprendre à piloter.

On fait du B2B (entreprise) et B2C (client). Au niveau des entreprises, ce sont principalement des invitations pour récompenser son personnel, pour remercier ses sous-traitants ou pour conclure un partenariat…

 

Au niveau des voitures, comment cela se passe-t-il ?

Toutes les voitures nous appartiennent. On les achète. Pour les choisir, le dirigeant suit la tendance, c’est-à-dire quelles sont les voitures les plus demandées. Pour répondre à cette question, les marques les plus demandées sont la Ferrari, la Porsche et la Lamborghini. Un autre critère est également pris en compte lors de l’achat : la rentabilité de la voiture. Les autres sont : le plaisir et la sensation du marché.

L’entretien est fait sur place, sinon elles vont directement chez le distributeur (par exemple : les voitures Porsche vont à Velizy). Elles sont toutes recouvertes de film plastique afin de les protéger contre les rayures.

458 Italia Ferrari

Ferrari 458 Italia

Et votre futur ?

Le futur s’annonce compliqué. La société devient « autophobe ». En effet, un circuit fermera étant donné que les voisins se sont plaints à cause du bruit. De plus, la crise touche également le secteur. A voir…

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1