L’Alpine de Nelson Panciatici portera le N° 36

Posted on 10. Avr, 2013 by in Constructeur automobile français, Course automobile, Renault, Voiture sportive

Dès le lancement de sa marque, Jean Rédélé avait décidé de développer Alpine grâce à ses succès sportifs. On se rappelle des brillants résultats obtenus dans les plus grandes épreuves, notamment aux Mille Miglia ou au Rallye Monte Carlo.  Mais Jean Rédélé a pris rapidement conscience qu’une marque automobile ne peut être qualifiée de « sportive » si elle ne s’engage pas aux 24 Heures du Mans, épreuve reine du calendrier sportif international et suivie dans le monde avec  un impact majeur sur l’image en cas de succès.

L'équipe Alpine Signatech

L’équipe Alpine Signatech

Aujourd’hui Alpine revient au Mans après 35 ans d’absence avec la même philosophie basée sur la finesse et l’intelligence plus que sur les moyens mais avec l’ambition de jouer les premiers rôles !

L’Alpine portera le n° 36 et sera pilotée par Nelson Panciatici, le benjamin de l’équipe,  et Pierre Ragues, tous deux déjà confirmés dès l’annonce du programme.  Ils seront rejoints par Tristan Gommendy pour les 24 Heures du Mans. Ces trois pilotes français, qui ont été révélés et formés par la filière Renault en monoplace, totalisent dix participations à la plus grande course du monde.

Alpine n°36

Alpine n°36

Pour Nelson Panciatici c’est l’impatience de prendre le volant de l’Alpine qui prime : « J’ai vraiment hâte d’être au Castellet  pour effectuer mes premier tours de roues en bleu ! Nous allons poursuivre le travail commencé avec Michelin à Magny-Cours  où nous avons déjà énormément progressé et  sans nul doute qu’après les différents essais prévus par, Olivier, notre ingénieur, nous serons compétitifs pour jouer la victoire, c’est notre objectif, même si nous sommes conscients que le niveau du LMP2 sera très relevé ! Je sais que je peux compter sur l’expérience de Pierre et Tristan, mes coéquipiers  pour continuer à progresser dans la discipline. Il nous reste maintenant quelques séances d’essais et 2 courses pour bien préparer les 24 Heures du Mans et je suis confiant! »

Philippe Sinault ajoute d’ailleurs : « Nous allons maintenant prendre la direction du circuit Paul Ricard pour poser la voiture sur la piste et commencer à travailler. Notre ambition est de jouer les premiers rôles dans une catégorie LMP2 très relevée. Nous mettrons à profit les différentes séances d’essais ainsi que les deux premières courses d’ELMS pour préparer les 24 Heures du Mans, qui restent le point d’orgue de la saison. »

Toute l’équipe Signatech-Alpine dirigée par Philippe Sinault est sur la même longueur d’onde et représenter Alpine leur procure une motivation décuplée pour atteindre leurs objectifs !

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1