Audi se prépare à la logistique du futur

Posted on 21. Déc, 2015 by in Actualité, Audi, Communication, Groupe Volkswagen, Technologie

Le processus de la préparation de commande inversé : dès à présent, les employés logistiques chez Audi n’auront plus à chercher les articles demandés dans les rayons de matériel. A l’inverse, les articles viendront à eux de manière automatique sur un système de transport sans conducteur (Driverless transport systems – DTS). L’entreprise teste actuellement la nouvelle méthode avec la commande des manuels de conduite à l’usine Audi d’Ingolstadt.

logistique du futur Audi

La fonctionnalité du « magasin du futur » est efficiente, ergonomique et pratique : les systèmes de transport sans conducteur portent et apportent les pièces aux employés de manière totalement autonome. Pour cela, ils se déplacent sous les rayons, les soulèvent et les transportent automatiquement vers une station centrale où des symboles sur un écran indiquent aux employés où ils doivent placer quelles pièces. Contrairement au système précédent où  la personne se déplaçait vers les pièces, le DTS ne nécessite pas de voies larges et de grands espaces de récupération, les étagères peuvent donc être positionnées de manière plus rapprochée. L’espace requis est réduit de 25 %.

Un système de gestion de la flotte coordonne le transport afin que les pièces arrivent toujours sur le lieu de travail des employés de manière ponctuelle. Cela signifie que les employés ne perdent jamais de temps à attendre leurs articles – un échange de rayon à la station de distribution ne prend que 4 secondes. Les robots reçoivent l’ordre d’apporter les pièces par Wifi. Lorsqu’ils se déplacent, ils s’orientent grâce à des QR codes sur le sol lus par une caméra installée sous le DTS. Les systèmes de transport autonome se déplacent dans une zone séparée de celle où travaillent les employés.

Les systèmes de transport autonomes sont équipés de 8 batteries rechargeables d’une autonomie d’environ 7 heures. Lorsque leur batterie passe en dessous des 40 % de charge, ils retournent automatiquement à leur station de charge. Ils s’y rechargent par induction durant 2 heures, puis retournent automatiquement au travail. Lorsqu’ils sont chargés, les robots ont une vitesse de 3,6 km/h, quel que soit le poids du matériel qu’ils transportent. Ils peuvent transporter un maximum de 600 kg.

La première tâche testée par le nouveau concept de magasin est la commande des manuels pour les propriétaires des modèles Audi A3. L’an prochain, de nouvelles stations de préparation de commande chez Audi adopteront le principe du « goods-to-person ».

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1