Suite du « Diesel Gate » de Volkswagen aux Etats Unis

Posted on 29. Juin, 2016 by in Actualité, Groupe Volkswagen, Stratégie

Volkswagen a annoncé hier être parvenu à un accord avec le ministère de la Justice américain, l’Etat de Californie, le Féderal Trade Commission et les particuliers représentés par le Plaintiff’s Steering Committee pour mettre fin aux poursuites civiles concernant les véhicules diesel 2.0 TDI aux Etats Unis. Un accord d’indemnisation de 603 millions de dollars a été trouvé avec les avocats de 44 états américains, le district de Columbia et de Porto Rico.

Logo de Volkswagen

Logo de Volkswagen

« Nous prenons très au sérieux notre engagement pour remédier à la situation et ces accords représentent un pas en avant important », a déclaré Matthias Müller, Président du Directoire de Volkswagen AG. « Nous apprécions l’engagement constructif de toutes les parties, et nous sommes particulièrement reconnaissants envers nos clients pour leur patience au moment où la procédure d’approbation de l’accord progresse. Nous savons que nous avons encore beaucoup de travail à accomplir pour regagner la confiance du public américain. Nous donnons la priorité à la résolution des questions en suspens et au renouveau d’une entreprise meilleure, capable de donner forme au futur d’une mobilité durable et intégrée pour nos clients. »

« La déclaration d’aujourd’hui s’inscrit dans le cadre des provisions et autres engagements financiers que nous avions déjà annoncés et nous sommes en mesure d’en assumer les conséquences. Par ailleurs, cela contribue également à plus de clarté pour nos clients et Distributeurs américains ainsi que pour nos actionnaires. Des montants d’indemnisations de cette ampleur sont clairement une charge considérable pour notre entreprise. Nous allons maintenant orienter nos efforts sur la mise en place de notre nouvelle stratégie, TOGETHER – Strategy 2025, et améliorer l’excellence opérationnelle au sein du Groupe », a déclaré Frank Witter, Directeur Financier de Volkswagen AG.

Soumis à l’approbation du tribunal concernant les indemnisations proposées pour les véhicules 2.0 TDI, Volkswagen accepte, notamment, de :
– racheter ou résilier le contrat de leasing des véhicules éligibles, ou de corriger à ses frais la remise aux normes anti-pollution des véhicules (si approuvée par l’EPA et le CARB), ainsi que d’effectuer un règlement en espèces aux propriétaires et locataires actuels ou anciens.
– Volkswagen va mettre en place un fonds de financement pour couvrir le montant des indemnisations de véhicules 2.0 TDI. Le montant maximum du fonds n’excédera pas les
10,033 milliards de dollars et sera tributaire du nombre de clients participant au programme et de l’option qu’ils choisiront si la remise aux normes est approuvée.
– Les clients peuvent choisir de revendre leur véhicule à Volkswagen ou de résilier leur contrat de leasing sans aucune pénalité, ou, si une modification est approuvée, de choisir que leur véhicule soit remis aux normes aux frais de l’entreprise. Les clients qui choisissent l’une de ces options recevront également un versement en espèces de Volkswagen.
– La valeur d’un véhicule éligible pour un rachat sera déterminée en fonction de leur valeur de marché comme publiée dans l’édition de septembre 2015 du NADA, le guide des véhicules d’occasion (l’Argus Américain), avec les ajustements en fonction des options d’usine et du kilométrage.
Soutenir les programmes environnementaux des États-Unis suite à un accord avec l’EPA et le CARB :
– Payer un montant de 2,7 milliards de dollars sur trois ans à un fonds fiduciaire destiné à l’environnement géré par une fiducie nommée par le tribunal pour compenser l’ excès d’ émissions d’oxydes d’azote (NOx) des véhicules 2.0 TDI.
– Investir 2,0 milliards de dollars sur 10 ans dans des véhicules zéro émission (ZEV), leur accessibilité ainsi que sur des projets de sensibilisation.

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1