Audi présente le système eROT

Posted on 22. Août, 2016 by in Actualité, Audi, Groupe Volkswagen, Technologie

Pour la mobilité du futur, la récupération de l’énergie joue un rôle crucial. Ce principe se retrouve dans le système de suspension des véhicules : Audi travaille sur un prototype nommé eROT dans lequel des amortisseurs électromécaniques rotatifs remplacent les amortisseurs hydrauliques aujourd’hui utilisés.

eROT Audi

Audi eROT

Le principe du système eROT est simple. Chaque nid de poule, chaque bosse, chaque courbe apporte de l’énergie cinétique dans le véhicule. Les amortisseurs aujourd’hui installés absorbent cette énergie, qui est donc perdue sous forme de chaleur. Le nouveau système permet par ailleurs de régler plus précisément la suspension grâce à de nombreuses nouvelles possibilités.

Le système eROT répond quasi instantanément avec une inertie minimale. En tant que suspension active, le système adapte idéalement la suspension en fonction des irrégularités de la route et du style de conduite du conducteur. Une suspension programmable via un logiciel permet théoriquement de s’adapter à toutes les situions. Elle élimine l’effet de dépendance entre le pompage et la compression qui limitent les performances des amortisseurs hydrauliques classiques. Avec l’eROT, Audi configure la course de compression pour être confortable sans compromettre le dynamisme et le travail de filtration des amortisseurs. La géométrie particulière du nouveau système d’amortissement est un autre de ses avantages. Les moteurs électriques disposés horizontalement sur l’essieu arrière remplacent les amortisseurs télescopiques droits. Cette disposition permet de gagner de l’espace dans le compartiment à bagages.

En plus d’adapter automatiquement les caractéristiques de l’amortissement, le système eROT est capable de convertir l’énergie cinétique due aux irrégularités de la route et aux compressions en électricité. Pour ce faire, un bras de levier absorbe le mouvement de l’axe de support de la roue. Il transmet ensuite cette force via une série d’engrenages au moteur électrique, qui le convertit en électricité. La puissance de sortie est de 100 à 150 watts en moyenne sur les essais réalisés sur les routes allemandes – de 3 watts sur une autoroute neuve et lisse à près de 613 watts sur une route secondaire rugueuse. En condition réelle de conduite, cela correspond à une économie de CO2 pouvant aller jusqu’à 3 grammes par kilomètre.

Le nouveau système eROT est basé sur un système électrique de 48 volts à haut-rendement. Dans sa configuration actuelle, la batterie lithium-ion offre une capacité énergétique de 0.5 kilowatts/heure et une puissance maximale de 13 kilowatts. Un convertisseur DC relie le sous-système électrique 48 volts au système électrique primaire de 12 volts, permettant ainsi d’améliorer l’efficience et la puissance en sortie de génératrice.

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1