Après la Corvette Z06, Chevrolet présente la Corvette C7R

Posted on 25. Jan, 2014 by in Chevrolet, Course automobile, Description voiture, General Motors, Nouvelle voiture, Salon divers, Voiture sportive

Après la Stingray, la Z06, Chevrolet a présenté la version de compétition de la Corvette, la version C7.R. Point commun entre la Corvette Z06 et la C7.R, elles ont été développées conjointement. Elles partagent de nombreux éléments et une bonne part de l’ingénierie, que se soit le châssis, les technologies du moteur ou les solutions aérodynamiques.

Corvette C7.R Chevrolet

Chevrolet Corvette C7.R

Corvette Racing engagera deux C7.R en 2014, et ce dès la fin de ce mois, puisqu’elles sont engagée pour la 52ème édition de la Rolex 24h à Daytona qui se déroulera les 25 et 26 janvier. Cette épreuve donnera d’ailleurs le coup d’envoi du TUDOR United SportsCar Championship, un nouveau championnat qui commence cette année après la fusion de l’American Le Mans Series et des GRAND-AM Rolex Sports Car Series. La C7.R est engagée en catégorie GT Le Mans dans 11 épreuves qui vont se courir en Amérique du Nord. Le team devrait aussi être présent en juin pour les 24 heures du Mans – une course que Chevrolet et le Corvette Racing ont remporté sept fois – en catégorie GTE Pro.

Corvette C7.R Chevrolet

Chevrolet Corvette C7.R

Le châssis exploite les technologies de pointe, soudage laser, fluoperçage ou soudage alu par point selon un procédé breveté par GM. La plateforme de série se montre nettement plus rigide que la caisse de la version précédente. Pour le Corvette Racing, cela signifie qu’il peut compter sur une architecture de la C7.R de compétition 40% plus rigide que celle de la C6.R.

Pour le moteur de la C7.R, il est repris de la C6.R, car le règlement de la catégorie GT limite la cylindrée à 5,5 litres et interdit la suralimentation. La suspension sur le C7.R est modifiée pour recevoir des slicks plus larges et des freins compétition.

Corvette C7.R Chevrolet

Chevrolet Corvette C7.R

Sur le plan de l’aérodynamique, une différence majeure est le recul des prises NACA sur la C7.R. Elles sont désormais implantées au bas de l’aile arrière, au-dessus des écopes de frein, pour permettre de refroidir l’ensemble boîte-pont et différentiel.

Enfin l’un des aspects les plus marquants est la place que prend l’aileron arrière dans le travail aérodynamique. La bouche de refroidissement plus grande du radiateur présente l’avantage de générer des filets d’air plus réguliers au-dessus de l’aileron arrière et le rend plus efficace. Il participe ainsi mieux à la tenue de route et à la stabilité de la voiture.

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1