Actualité-voitures au meetPSAExperts : 2ème partie

Posted on 02. Oct, 2013 by in Citroën, Constructeur automobile français, Interview, Peugeot, PSA

Après une première partie sur l’aspect organisationnel et artistique, voici la deuxième partie de la rencontre, toujours avec Christophe Poinlane, le responsable couleur et matière de chez Citroën.

Le studio Citroën

Le studio Citroën

Evolution du service depuis la DS3

Depuis le lancement réussi de la DS3, une nouvelle dynamique s’est inscrite au sein du service. Il faut proposer un produit de masse tout en conservant le côté de la personnalisation. L’idée est donc de proposer un produit attractif et personnalisable. La DS3 est devenue un modèle de base.

La DS3 a permis d’apporter une révolution dans l’offre. Avant le niveau de finition était défini en fonction du moteur. Maintenant, les personnes choisissent son moteur, puis sa finition. L’offre est devenue attractive parce que plus rien n’est imposé au client. S’il souhaite d’autres finitions, il devra payer les options. Quand plusieurs options sont créées, la valeur marchande est plus importante. Ces options nécessitent beaucoup de développement.

 

Le studio Citroën

Le studio Citroën

La revente

L’aspect de la revente est pris en considération. Quand les personnes choisissent la personnalisation, la voiture devient un réel modèle unique. On peut également créer un effet de mode. La voiture peut même devenir une voiture de collection.

 

Feedback

Des tests client avec un panel sont effectués. Ils peuvent également être faits auprès de personnes non clients et qui sont intéressées par de nouvelles voitures.

Les paroles de chacun (commerciaux, produit, …) doivent être mesurées. Des visites en client mystère sont effectuées dans les concessions de manière à avoir leur point de vue sur les véhicules et de savoir comment elle est vendue.

 

Le studio Citroën

Le studio Citroën

Chine

On a des bureaux en Chine dédiés au marché chinois. Certaines recherches sont effectuées en France afin d’apporter la « French Touch ». La veille est également présente en Chine, avec une vieille sur l’arrivée des nouveaux maroquiniers sur le marché, des tendances de mode, des nouvelles démarches de design, …

Le marché chinois a évolué. Avant, les chinois considéraient qu’un habitacle beige représente le luxe alors qu’en Europe c’était le sombre. Maintenant c’est l’inverse étant donné que le beige est devenu banal.

« Tout ce qu’on fait en Europe, on le retrouve en Chine ». Certaines finitions de pièces de décor ne sont pas présentes sur ce marché parce que les ressources ne sont pas encore disponibles (usine, personnel, …). Si elles doivent venir de France, elles deviennent des pièces relativement chères (frais de douanes, frais de transport, …).

 

Demain, il sera question du Peugeot Design Lab, un studio de design un peu particulier.

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1