Toyota met à disposition les brevets sur l’hydrogène

Posted on 13. Fév, 2015 by in Actualité, Communication, Evenement du secteur automobile, Salon divers, Stratégie, Technologie, Toyota, Voiture électrique

Lors du CES 2015, Toyota a annoncé la mise à disposition sans redevance de milliers de brevets portant sur les piles à combustible hydrogène. Cette initiative devrait faciliter l’avènement de la voiture à hydrogène, en favorisant à l’échelle mondiale le développement et la mise sur le marché de technologies innovantes en ce domaine.

Logo Toyota

Logo Toyota

Ce sont ainsi quelque 5 680 brevets détenus dans le monde que Toyota rend accessibles sans redevance, dont certains concernent des technologies fondamentales mises au point pour la nouvelle Toyota Mirai. Dans le détail, ces brevets se répartissent ainsi : environ 1 970 sur les piles à combustibles elles-mêmes, 290 sur les réservoirs d’hydrogène haute pression, 3 350 sur l’informatique de commande du système de pile à combustible et enfin 70 brevets portant sur la production et la distribution de l’hydrogène. Mais c’est la première fois que le Groupe met gracieusement à disposition ses brevets, preuve de sa détermination à faire de l’hydrogène un carburant classique.

Les brevets relatifs aux piles à combustible hydrogène seront accessibles aux constructeurs automobiles qui comptent produire et commercialiser des véhicules à pile à combustible, ainsi qu’aux équipementiers travaillant dans ce secteur et aux fournisseurs d’énergie qui créeront et exploiteront des stations-service – et ce durant toute la période d’introduction sur le marché qui devrait durer jusqu’en 2020.

Sont également concernées les sociétés qui participent au développement et à la commercialisation de bus et d’équipements industriels à pile à combustible, des chariots élévateurs par exemple. Les demandes émanant d’équipementiers et d’entreprises cherchant à adapter cette technologie hors du secteur des transports seront examinées au cas par cas. Cette annonce ne concerne que les brevets détenus à 100 % par Toyota. Ceux qui concernent directement les piles à combustible pourront être exploités sous licence gratuite jusqu’à fin 2020, tandis que les brevets portant sur la production et la distribution d’hydrogène resteront accessibles sans limitation de durée. Dans le cadre de ces accords de licence, Toyota demandera – sans toutefois l’exiger – la réciproque aux sociétés candidates, c’est-à-dire l’accès sans redevance à leurs brevets sur les piles à combustible. Des informations complémentaires seront données dans les semaines à venir sur les brevets Toyota concernés, les conditions de licence et la procédure de dépôt d’une demande.

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1