Automatisation de la production : un enjeu pour les constructeurs automobiles

Posted on 23. Mai, 2012 by in Actualité, Stratégie

Chaque siècle a été un tournant dans le monde industriel. En effet, le 21ème siècle rime avec la mondialisation et l’ouverture de nouveaux marchés, dont les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine). La concurrence est devenue de plus en plus importante.

Quelle est la nécessité d’automatiser la production ?
Face à cette concurrence, les constructeurs automobiles ont besoin de gagner en compétitivité. Les gains de compétitivité s’acquièrent par la baisse des coûts ou par l’augmentation de la valeur perçue par le client (Le client est plus à même de d’acheter une voiture plus chère si sa valeur perçue est plus forte que les autres voitures). Quant à la baisse des coûts, elle est permise via l’achat en groupe (traditionnellement connue sous le nom d’économie d’échelle), la réutilisation des ressources (mise en place de panneaux solaires sur le parking de l’usine de Cléon de Renault), l’automatisation des modes de production (mise en place de machine), … L’automatisation est un enjeu pour les entreprises parce qu’elle a plusieurs atouts. Dans un premier temps, elle permet d’augmenter les cadences de production (fabrication de plusieurs voitures par jour). Ensuite, elle permet d’augmenter la qualification du personnel (passe de simple ouvrier à technicien) et de diminuer les emplois de simples ouvriers. Enfin, l’automatisation peut s’adapter à plusieurs typologies de fabrication. Tous ces atouts permettent de réduire le coût de fabrication. Par exemple, l’automatisation distingue le constructeur automobile Citroën où la majorité de la production est automatisée et le constructeur automobile Lamborghini où la majorité de la production est manuelle. D’où l’écart du prix de vente.

Comment on automatise une production ?
L’automatisation s’effectue par l’intermédiaire d’automates programmables. La gestuelle des bras articulés apportent les pièces nécessaires à la constitution de la voiture. Cette gestuelle est programmée par l’outil informatique, permettant ainsi d’adapter la production aux différents modèles. Ces bras articulés sont composés de vérins pneumatiques, de moteurs pas à pas, de caméras de contrôle, de capteurs sensoriels et de capteurs de fin de course. Ce sont les principaux composants de ces bras articulés. La voiture est déposée sur un tapis qui la mène du début à la fin de la production industrielle.

Tags: , , , , , , , , , ,

Leave a reply

UA-15078247-1